Toulouse School of Economics (TSE) à Toulouse | Architectes : Grafton architects & Vigneu et Zilio (architectes mandataires)

 

Dans le secteur historique de Toulouse, non loin de la jonction du canal de Brienne et de la Garonne, ce bâtiment hors normes s’inscrit dans une brèche de l’ancien mur d’enceinte de la ville, à quelques pas de la place Saint-Pierre, réputée pour son animation étudiante.

Répartie sur 8 niveaux (dont deux en sous-sol), l’école accueille près de 2 000 étudiants, dont 700 étrangers et 150 chercheurs. Le nouveau bâtiment dessine un portique entre ciel et terre, avec aux 5e et 6e étages, un geste architectural fort qui caractérise le lieu : le « cloître du ciel ».

Cette passerelle extérieure, d’une longueur d’environ 22 mètres, offre un panorama d’exception sur la ville. L’architecture du bâtiment est caractérisée par un panachage de 300 000 briques pleines moulées (42 x 9,5 x 5 cm), dans 3 nuances différentes issues d’une fabrication locale, à 30 minutes de Toulouse. S’élevant sur près de 25 mètres, la façade se distingue notamment par des voiles de briques verticaux, pivotés à 45° et soutenant un entablement de béton.

La rationalité constructive de ce projet a valu à ses auteurs (Yvonne Farrell, Shelley McNamara et Philippe O’Sullivan de Grafton Architects, ainsi que Vigneu et Zilio, architectes mandataires) de nombreux prix, en France comme à l’international (Prix D’A 10+1, Équerre d’Argent, Prix Pritzker).

 

Architectes : Grafton architects https://www.graftonarchitects.ie & Vigneu et Zilio (architectes mandataires) | Maître d’ouvrage : Université Toulouse Capitole | Programme : Bâtiment de bureaux dédié à la recherche composé de près de 200 cellules individuelles, 6 auditoriums, cafétéria et salle du conseil | Livraison : Décembre 2019 Surface : 11 280 m² SHON | Coût : 27 millions d’euros HT

Photos © Frédérique Félix-Faure

Article initialement paru dans Façade en Terre Cuite Volume 2 co-édité avec D’A en décembre 2020.